Une tronçonneuse est une machine utilisée pour différents usages. Chaque composant de la machine contribue à son efficacité. La chaîne de tronçonneuse apporte aussi sa part dans le bon fonctionnement de l’appareil. Mais de quoi il s’agit et comment la choisir ? 

Qu’est-ce qu’une chaîne de tronçonneuse ? 

La chaîne d’une tronçonneuse est une pièce fondamentale qui fait fonctionner l’appareil. On l’utilise pour permettre son entraînement en rotation par le pignon afin d’assurer la fonction de coupe de la machine. Elle a pour fonction principale d’élaguer et de couper des bois de tout type : branches, rondins, arbres sur pieds. 

A découvrir également : Comment bien choisir un matelas en latex 100% naturel pour votre confort ?

Elle est constituée d’un ensemble de maillons avec des caractéristiques différentes, mais complémentaires. Les maillons sont liés entre eux par des maillons de liaison. Ils permettent de bien couper les bois, c’est ce qu’on appelle les dents. 

Il s’agit d’un moyen permettant d’entraîner la chaîne, on parle alors de maillons entraîneurs. Ces derniers sont situés au niveau de la rainure du guide de la tronçonneuse. Consultez le lien du site pour en savoir plus. Les maillons d’entraînement permettent à sa chaîne de bien tourner sur la tronçonneuse. Pour les maillons de liaison, ils permettent simplement de lier l’ensemble des pièces. 

Avez-vous vu cela : Comment créer un jardin écologique et respectueux de l'environnement ?

Les différents types de chaîne de tronçonneuse

Une chaîne de tronçonneuse existe en différents types : 

  • Des chaînes pour les utilisations occasionnelles. 
  • Des chaînes pour des utilisations occasionnelles à intensive. 
  • Des chaînes pour des utilisations professionnelles. 

Pour une utilisation occasionnelle, la chaîne permet de couper du bois de chauffage ou de l’arbre qui menace son habitat. Sa puissance se limite à 45cc. Pour une utilisation occasionnelle, mais intensive, les chaînes sont utilisées par des professionnels dans le secteur de la construction, démolition et entretien du paysage et par des agriculteurs. Enfin, pour une utilisation professionnelle, sa puissance va jusqu’à + de 50 cc. Cependant, comme toute bonne chose, une tronçonneuse peut subir de l’usure au fil du temps. Il est alors important de choisir la chaîne de tronçonneuse la plus robuste et la plus adaptée à sa machine. 

Les critères pour choisir une chaîne pour tronçonneuse

Il n’existe pas de modèle standard. Toutes les chaînes s’adaptent à toutes les tronçonneuses. Pour remplacer la chaîne utilisée, il faut considérer certains critères : son pas, le nombre de maillons ainsi que sa jauge. Le pas de la chaîne désigne la distance qui sépare deux maillons entraîneurs. Cette distance est divisée par 2. Le nombre de maillons entraîneurs permet de connaître la longueur de la chaîne. Enfin, la jauge désigne l’épaisseur des maillons de la chaîne de tronçonneuse. Cette mesure est cruciale, car les maillons doivent entrer dans la rainure du guide afin que la chaîne puisse fonctionner correctement. D’autre part, l’indication de guide permet aussi de choisir convenablement la chaîne de tronçonneuse. On peut y trouver des informations comme la référence de la chaîne à remplacer, la longueur du guide, la jauge, le pas de la chaîne et le nombre de maillons entraîneurs. Enfin, demandez conseil auprès d’un professionnel pour trouver le bon modèle.