Pour garantir aux employés la sécurité au travail, les employeurs sont tenus de leur fournir des équipements de protection individuelle. Les chaussures de sécurité en font partie et sont privilégiées dans plusieurs secteurs d’activité. Plusieurs lois existent et encadrent l’utilisation des chaussures de sécurité au travail. Dans cet article, vous trouverez les informations nécessaires sur la personne qui doit payer les chaussures de sécurité.

Les obligations pour le patron

Ce que la loi précise, c’est que l’employeur doit fournir à ses salariés, les équipements de protection. Ce qui revient à dire que c’est l’employeur qui acheter et met à la disposition de ses employés, ces outils de travail. En plus de fournir les chaussures de protection, l’employeur doit aussi veiller à ce que le salarié les utilise effectivement. Ajouter, l’entreprise doit informer chaque partie pour éviter les mécompréhensions. Pour ce faire, il faut diffuser régulièrement des informations sur les règles de sécurité en vigueur, mais aussi sur le règlement intérieur. Le code de travail l’explique suffisamment : 

Avez-vous vu cela : Quel bois choisir pour la construction d'une terrasse ?

Informer des risques professionnels ; 

Initier des séances d’information et de formation appropriées ; 

En parallèle : Quels sont les différents types de marteaux-piqueurs ?

Mettre en place une organisation de moyens adaptés. 

Ces dispositions visent surtout à garantir à chaque partie prenante, une protection et une pérennité.

Pour ce qui concerne l’employé

Dans ces conditions, les obligations de l’employé liées à la sécurité sont beaucoup plus tenues aux moyens. À cet effet, l’employé doit faire son maximum pour réaliser sa mission. Les obligations du salarié sont : l’utilisation correcte et conséquente des outils mis à sa disposition. Pour éviter d’être victime d’un danger, il est aussi tenu d’utiliser à bon escient les machines et le matériel mis à sa disposition. Il est clairement établi que les personnes qui ne vont pas respecter ces consignes, elles seront soumises à des sanctions disciplinaires. En cas de défaillance d’un équipement, l’employé doit immédiatement le signaler à sa hiérarchie.

Le travailleur seul et indépendant

Pour le travailleur seul et indépendant comme un artisan, il est responsable de lui-même. Il est donc tenu de s’équiper en conséquence. Vu qu’il est en même temps son employeur et l’employé, il est primordial qu’il assure sa propre sécurité. Ainsi, il va éviter de mettre en péril la pérennité de son entreprise personnelle. En résumé, plusieurs modèles de chaussures de sécurité existent et répondent à tous les besoins. Quelle que soit la taille de vos pieds, vous trouverez forcément des chaussures de sécurité à votre goût. Basses ou hauts, les types de chaussures de sécurité sur le marché respectent les mesures de sécurité établies par les lois en vigueur. Elles assurent une protection maximale aux employés dans l’exercice de leur fonction. Notez que, même si l’employeur est tenu de fournir au salarié cet équipement, des exceptions à la prise en charge existent.